Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 12:00

Je vous rassure, nous ne pesons pas les abeilles une par une : nous pesons les ruches.

On l’a vu précédemment : l’hiver, il est hors de question d’ouvrir une ruche. Alors, pour connaître l’état des réserves de chaque colonie, nous pesons les ruches.

Comme une ruche bien garnie peut peser plus de 45 kg, pour ne pas me faire plus mal au dos je ne fais qu’une « pesée arrière ».

article-3-et-suivants 0165
Je glisse une corde sous l’arrière de la ruche (si possible toujours au même endroit à environ 1cm du bord) et je soulève doucement jusqu’à ce que la ruche décolle un peu.

article-3-et-suivants 0166
Marie-France lit alors l’indication donnée par le peson en se mettant à sa hauteur et la note.

article-3-et-suivants 0169
Pour connaître le poids total de la ruche, par simplification, certains disent qu’il suffit de multiplier le poids trouvé par 2.

D’autres disent qu’il faut faire une « pesée arrière » et une « pesée avant » puis additionner les deux nombres pour obtenir le poids total de la ruche.

Comme je n’ai pas envie de déranger deux fois les abeilles ni de faire des exercices de musculation supplémentaires, je me suis fait un tableau de correspondance à partir d’une ruche vide lestée de différents poids.

Avec mon matériel, mon peson et un peu d’approximation linéaire j’obtiens :

 

pesée arrière

poids réel

- poids vide

= poids utile

9

17

17

0

 

 

 

 

13

23

17

6

14

25

17

8

15

27

17

10

16

29

17

12

17

31

17

14

18

32

17

15

19

34

17

17

20

36

17

19

21

38

17

21

22

40

17

23

23

41

17

24

24

43

17

26

25

45

17

28

Poids utile = abeilles + couvain + réserves

Cela reste très approximatif mais suffisant pour connaître l’évolution de l’état des réserves, savoir s’il y a un risque de famine et apprécier l’activité de la colonie.

Ainsi, il est dit qu’en hiver, il faut penser à apporter un complément de nourriture en dessous de 17 kg (en pesée arrière), le risque de famine se situant en dessous de 15 kg (en pesée arrière) : à moduler suivant la proximité ou non des premières floraisons.

C'est aussi à relativiser au cas par cas. Les abeilles ont une capacité de survie exceptionnelle : on a déjà vu de toutes petites colonies avec peu de réserves passer l'hiver et être des plus productives la saison suivante.

Pour revenir à la ruche que nous venons de peser :

article-3-et-suivants 0169cercle

Marie-France a lu : 19 kg en pesée arrière ce qui correspondrait à un poids total de l’ordre de 34 kg soit un poids utile de 17 kg pour les abeilles, leur couvain et leurs réserves, il n’y a donc pas lieu de lui apporter de complément de nourriture.

Le 30/11/2009 elle arrière-pesait 21 kg soit 21 kg de réserves.

Le 18/01/2010 elle arrière-pesait 20 kg soit 19 kg de réserves, donc 2kg ont été consommés en 49 jours.

Le 31/01/2010 elle arrière-pesait 19 kg soit 17 kg de réserves, donc 2kg ont été consommés en 13 jours.

Il a fait très froid en janvier mais la consommation s’est aussi accélérée avec la reprise de la ponte de la reine et de l’élevage de jeunes larves : elle a donc une bonne activité.

Et comme en février, le froid et la neige sont de retour :

article-3-et-suivants 0198
c’est en mars qu’il faudra être le plus vigilant, car les besoins en nourriture vont encore s’amplifier suivant la météo du moment.

Il est aussi possible de faire comme certains apiculteurs qui pèsent en soulevant chacun des côtés (par la poignée) et qui additionnent les deux chiffres obtenus.

Au lieu de mon peson à trois sous, il existe des pesons électroniques plus précis (mais plus chers !).

Le fin du fin pour les amateurs de technologie, ce sont des balances à placer sous les ruches. Elles transmettent les pesées en temps réel par GSM, sans avoir à se déplacer au rucher.

balancerognée

Ce système serait particulièrement utilisé par les apiculteurs qui transhument leurs ruches loin de chez eux.

Ils peuvent ainsi suivre le remplissage des hausses et savoir quand il faut aller faire la récolte.

Voir par exemple : http://www.bienenwaage.de/html/body_balance.html

Nous n’en sommes pas là ! (Si, si Richard : nous sommes encore capables de nous raisonner dans notre expansion !)

Bien sûr, lors des pesées, il s’agit d’éviter toute brusquerie.

Sinon : il n’y a plus qu’à fuir, de préférence en sous-bois (sans courir et sans grands gestes : çà, c’est la théorie !) :


article-3-et-suivants 0172
A part celles qui sont agrippées à nos cheveux, nos abeilles européennes abandonnent vite la poursuite après quelques mètres.

Ce n’est pas le cas des abeilles africaines qui sont capables de poursuivre un intrus sur plusieurs kilomètres et même d’attendre au-dessus de lui s’il plonge dans l’eau.

Voir, par exemple, à ce sujet :

http://www.dinosoria.com/abeille.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abeille_tueuse

http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/zoologie-1/d/labeille-sentinelle-ecologique_684/c3/221/p10/

Elles tuent, chaque année, des dizaines de personnes aux Etats-Unis.

Soyez tranquilles : elles n’ont pas encore été signalées en Europe !

Elles ont inspiré Roch DOMEREGO et Christian BLANCHARD qui ont écrit une fiction politico-écolo-romantique  « LA REINE AFRICAINE » édition JC Lattès.

Ce roman, agréable à lire, fourmille d’informations intéressantes sur la vie des abeilles, la vie des apiculteurs et leurs problèmes.

 

Bonne lecture et …

… à bientôt sur                http://miel-et-abeilles-en-touraine.over-blog.com

Henri

(Remerciements et Bibliographie : voir l’article n° 0 http://miel-et-abeilles-en-touraine.over-blog.com/article-0-remerciements-et-bibliographie-43600752.html ) 

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri
commenter cet article

commentaires

Pascal 21/11/2016 17:06

Bonjour .
Ma méthode est proche de la votre à quelques détails près . Tout d'abord j'ai des toits de différents poids et je les enlève donc pour peser . Ensuite je pars du principe que 10 cadres dadant pèsent 2 kg avec la cire et que j'ai 1 kg d'abeilles en hiver. Mes ruches pèsent 10 kg avec le plateau nicot et le couvre cadre . Ce qui me fait 13kg sans miel . En pesant par l'arrière j'enlève 7 kg et je multiplie par 2 ce qui me donne le poids du miel ............ à 9 kg de miel je nourris .
Tout ça pour dire qu'il est PRIMORDIAL de connaître le poids des ruches vides et que nous avons souvent des ruches dépareillées . Désormais je standardise au maximum : plateau nicot et couvre cadres identiques et .................... Je pèse mes ruches vides avant de les mettre en production et je grave au ciseau à bois dessus leur TARE .
N'oublions pas que notre méthode est ,au départ , imprécise et que 2 kg d'erreur conduisent à la perte très probable de la colonie .
Bien cordialement .

Marie-France et Henri 22/11/2016 07:34

Merci beaucoup de nous faire profiter de votre expérience.
Très intéressant.
Bien apicalement

marie-line 13/02/2010 17:05


qu'est-ce que c'est intéressant votre blog-abeilles !!! on apprend vraiment plein de choses! Mais l'apiculteur en chef n'applique pas ses propres conseils... Alors ? On court ? n'aie pas peur
Henri!...ce ne sont pas des abeilles africaines. heureusement d'ailleurs. Enfin, on s'endormira moins idiot ce soir.
bisous à tous les deux. Continuez, c'est super!


Marie-France et Henri 14/02/2010 08:51


Merci Marie-Line.
On le verra d'autres fois : nous sommes loin d'être des apiculteurs aguerris. On mesure tout à fait cette distance quand on voit les formateurs du rucher-école dans leurs attitudes et leurs
gestes (à mains nues).
Bises
Henri


bernard GROFF 13/02/2010 14:54


bien lu le poids de vos bébés
c'est un réel plaisir de vous lire


Marie-France et Henri 13/02/2010 16:47


Merci Bernard.
On pense bien à vous.
Amitiés,
Marie-France et Henri


Présentation

  • : Miel et Abeilles en Touraine
  • Miel et Abeilles en Touraine
  • : Un rucher en Touraine au fil des saisons, la vie des abeilles, les travaux des apiculteurs et leurs émotions.
  • Contact

Histoires en Touraine :

Notre amie Capucine11 nous raconte les merveilleuses histoires de la Touraine et du Val de Loire 
miniaturehttp://www.histoires-et-aventures-en-pays-de-loire.com

Promenade culturelle :

Découvrez la Loire à bord du Saint-Martin-de-Tours, la richesse de ses paysages, de sa faune et des inspirations littéraires qu'elle a suscitées.
BateauSaintMartinDeToursDevantLaLanterneCompressée
http://www.naviloire.com