Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 06:00
J’ai profité que l’essaim du 6ième sens de Marie-France (voir article précédent) était facile d’accès pour faire une petite vidéo des éclaireuses dansant en rond pour inviter le groupe à aller vers la destination qu’elles avaient trouvée.

Essayez de repérer dans ce millier d’abeilles celles qui dansent en faisant des cercles et qui marquent des pauses pour frétiller de tout leur corps :

  

Ce mode de communication pour indiquer un lieu (direction et distance) a été découvert par Karl von Frisch (voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Karl_von_Frisch ).

 Les butineuses font de la même façon pour indiquer aux autres abeilles une source d’approvisionnement et les inciter à y aller.

Cette danse fait l’objet de nombreuses descriptions sur Internet, dans des sites et des blogs, ainsi que dans des documentaires comme « Des abeilles et des hommes ».
Voir par exemple :

Notre essaim est donc perché sur la pergola à moins de 100 mètres du rucher.
BLOG5601
Il est dans sa phase de regroupement et d’attente avant de rejoindre un lieu définitif d’installation. Par leurs danses, les éclaireuses indiquent les différents lieux qu’elles ont trouvés. Ces lieux vont être visités et étudiés par d’autres abeilles qui reviendront donner leur avis. Par l’intensité des danses et la multiplication de celles-ci vers le même lieu, les abeilles vont ainsi choisir « démocratiquement » la destination finale du groupe.

Il ne repartira que lorsqu’une majorité se dégagera car il est vital que tout le groupe reste uni avec sa reine (ou sa « mère » comme diraient les Anglais pour qui le mot « reine » est réservé à quelqu’un d’autre, ce qui évite un anthropomorphisme politique inutile entre royauté, démocratie et abeilles).

Lorsque l’essaim repartira, les éclaireuses continueront d’indiquer la direction à suivre en le traversant comme des flèches, alors qu’il vole en tournoyant.

C’est vraiment magnifique d’observer un essaim en vol qui n’a pas besoin de contrôleurs aériens pour éviter les collisions entre ces milliers d’abeilles, volant si vite et si proches les unes des autres.

C’est beau mais cela ne fait pas les affaires de l’apiculteur (voir article 34- Essaimage naturel : problème ou solution ? http://miel-et-abeilles-en-touraine.over-blog.com/article-34-essaimage-naturel-probleme-ou-solution-78870572.html ), alors il est temps d’intervenir avant qu’il ne reparte : une secousse, un coup de brosse, et tout le monde dans la boîte … ou presque :
BLOG5602

En vidéo :
   


Car, bien que la patronne le surveille avec le martinet à la main, la reine ne veut pas rester dans la ruchette et tout le monde va remonter sur la pergola : c’est un essaim secondaire, il est petit et c’est une jeune reine qui vole donc facilement.
 

Après une nuit fraîche, la fièvre d’essaimage est retombée et le lendemain matin nous l’avons cueilli plus facilement.

Après un séjour au rucher de la vallée de la Dême pour faire recaler les GPS, vérifier que la reine était bien fécondée et qu’elle avait démarré sa ponte, nous l’avons ramené au rucher de la Huberdière, près de sa ruche d’origine.
BLOG5603

La ruche d’origine ayant donc essaimé plusieurs fois, je crains qu’elle ne finisse orpheline.

Aussi, après avoir constaté qu’elle n’avait toujours pas de couvain plus de deux semaines après le dernier essaimage, j’ai prélevé un cadre de couvain ouvert sur la « Buckfast » forte pour lui donner une chance d’élever une autre reine avant de tomber bourdonneuse.

Si elle finit quand même orpheline, alors il nous restera à faire une fusion avec l’essaim récolté (voir article 15 – Ruche orpheline ou pas ?   http://miel-et-abeilles-en-touraine.over-blog.com/article-15-ruche-orpheline-ou-pas-52686832.html ) : on n’aura pas eu de récolte avec cette ruche mais on n’aura pas tout perdu en conservant une colonie avec une jeune reine de la souche « Buckfast» d’origine. Toutefois, sa future descendance sera déjà hybridée par les mâles du voisinage.

Et maintenant, les châtaigniers fleurissent et le beau temps revient : cela va faire du bien aux abeilles, aux apiculteurs et aux vacanciers !
 
BLOG5604

Bel été à vous tous … ou bel hiver pour nos lecteurs de l’hémisphère sud.

Merci de votre attention, et … à bientôt sur :

Henri

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri
commenter cet article

commentaires

Blandine 14/08/2015 11:12

Bonjour à vous,

je découvre votre blog et le trouve très intéressant et tellement pédagogique.
Mais je crois qu'un sommaire serait très utile pour butiner et récolter les informations efficacement.
Je travaille dans un magasin bio et je vais conseiller aux clients qui se pose des questions sur le miel d'aller consulter votre blog.

Bien à vous

Marie-France et Henri 14/08/2015 17:43

Merci beaucoup pour votre message.
Je pensais effectivement faire un prochain article avec un sommaire qui n'existe plus dans la nouvelle version d'overblog.
Bien cordialement
Henri

Présentation

  • : Miel et Abeilles en Touraine
  • Miel et Abeilles en Touraine
  • : Un rucher en Touraine au fil des saisons, la vie des abeilles, les travaux des apiculteurs et leurs émotions.
  • Contact

Histoires en Touraine :

Notre amie Capucine11 nous raconte les merveilleuses histoires de la Touraine et du Val de Loire 
miniaturehttp://www.histoires-et-aventures-en-pays-de-loire.com

Promenade culturelle :

Découvrez la Loire à bord du Saint-Martin-de-Tours, la richesse de ses paysages, de sa faune et des inspirations littéraires qu'elle a suscitées.
BateauSaintMartinDeToursDevantLaLanterneCompressée
http://www.naviloire.com