Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 19:00

Comme nous l’avions prévu à la fin de l’article précédent sur la rotation des cadres (voir article 52 : http://miel-et-abeilles-en-touraine.over-blog.com/article-52-la-rotation-des-cadres-de-corps-117589283.html ) nous avons changé de méthode cette année.

 

Ainsi, lors de la visite de printemps faite le 17/03/2014, après avoir éliminé les cadres de rive, nous avons intercalé deux cadres de cire gaufrée en bordure du nid à couvain (un de chaque côté) sur toutes les ruches (elles avaient déjà entre 3 et 5 cadres de couvain).

 

Mais le retour d’un peu de froid et la remarque d’un apiculteur expérimenté qui trouvait qu’on y était allé un peu fort et craignait qu’en refroidissant le couvain on favorise l’apparition des champignons (mycoses, dont il est difficile ensuite de s’en débarrasser), nous ont bien inquiétés.

 

Aussi nous avons été contents de voir la chaleur revenir et de pouvoir faire rapidement une vérification du résultat de l’opération.

 

Nouvelle visite le 31/03/2014 : tous les cadres neufs sont bâtis et pondus avec de belles plaques de couvain.

 

BLOG6302

 

Certaines ruches en ont profité pour y mettre du couvain de mâles :

 

BLOG6304

 

Alors, en poursuivant notre nouvelle logique, nous avons ramené ces cadres neufs au centre des ruches en décalant tous les autres cadres sur les côtés. On en a aussi profité pour éliminer encore un cadre de plus (quand il n’avait pas de couvain).

 

C’est peut-être encore une fois un peu brutal car, comme me le disait un apiculteur professionnel, l’introduction de cadres neufs au milieu peut générer à terme un trop grand afflux de butineuses et provoquer un déséquilibre entre jeunes abeilles et butineuses : ce qui peut inciter à l’essaimage.

Un autre apiculteur expérimenté m'a conseillé de ne pas introduire la cire neuve directement en contact du couvain mais après le cadre de pollen pour laisser celui-ci au contact du couvain. Une fois bâtie, la cire neuve est ensuite ramenée au centre.
   

Si cette nouvelle méthode nous plaît bien (Marie-France en avait marre de voir ses chouchoutes coincées sur le côté, elle a l’impression qu’elles respirent mieux !), elle a besoin d’être affinée en tenant compte de la force de chaque colonie et des conditions météorologiques qui, cette année, sont particulières (mais chaque année est particulière).

 

Ainsi, avec une explosion des floraisons (arbres fruitiers, colza mais aussi les merisiers de la forêt),

 

    BLOG6301

 

on est passé en 15 jours d’un questionnement sur les réserves nécessaires pour passer le mois de mars à un questionnement sur la pose des hausses et la crainte des essaimages.

 

Des colonies qui ont, au 31 mars, de 7 à 9 cadres de couvain, dont du couvain de mâles, vont avoir besoin de place et envie de voyager.

 

Il nous semble que c’est trop tôt pour commencer l’essaimage artificiel, il faut quand même laisser le temps aux mâles de naître et d’atteindre leur maturité sexuelle.

 

Un retour du froid n’est pas impossible (on n’est que début avril), et une hausse vide représente un volume d’air important à chauffer.

 

Il va falloir les surveiller de près et souvent.

 

Qui croit encore que c’est simple l’apiculture ?

 

Merci de votre attention, et … à bientôt sur :

 

http://miel-et-abeilles-en-touraine.over-blog.com

 

Henri

 

(Remerciements et Bibliographie : voir l’article n° 0 http://miel-et-abeilles-en-touraine.over-blog.com/article-0-remerciements-et-bibliographie-43600752.html )

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri
commenter cet article

commentaires

CHABIN Jean 05/03/2016 14:59

Bonjour, est-ce que la reine en plein hiver mange de la gelée royale ? dans la grappe au chaud , normalement il n'y a pas de jeunes abeilles nourrices qui fabrique de la gelée royale , et de plus il faut qu'il y est suffisamment de réserves en pollen ! ! comme à la belle saison .! donc que mange notre reine ? merci pour votre réponse . cordialement. Jean. du Berry

Daniel Jaffrain 05/08/2015 17:43

Bonjour,
Je suis débutant en apiculture et j'apprécie particulièrement votre blog. J'ai un doute sur ce qu'il faut comprendre dans votre article 63, quand vous écrivez : "Alors, en poursuivant notre nouvelle logique, nous avons ramené ces cadres neufs au centre des ruches en décalant tous les autres cadres sur les côtés. On en a aussi profité pour éliminer encore un cadre de plus (quand il n’avait pas de couvain)." Est-ce que cela signifie que vous placez les cadres de couvain neufs au centre du nid à couvain, en le coupant en quelque sorte en 2 ? Merci

Marie-France et Henri 05/08/2015 21:01

Bonjour et merci pour l'intérêt que vous portez à notre blog.
Oui, je déplace au centre de la colonie ces cadres neufs quand ils sont bâtis et pondus et seulement s'ils le sont.
Cette opération a lieu au printemps pendant les miellées et quand les températures sont clémentes (les abeilles ne faisant pas la grappe hivernale). Le nid à couvain n'est pas coupé puisque ces cadres contiennent du couvain mais les abeilles doivent se réorganiser et cela se passe bien.
Bien apicalement,
Henri

jean-Pierre et Béatrice 18/06/2014 22:13

salut a vous deux ,

c'est un beau parcours que vous avez entrepris de partager ensemble.d'autres aventures sont encore a venir .
Vous nous raconterez les bienfaits de la propolis et autres vertus du miel en général...
L'abeille n'est-elle pas la seule espèce animale qui nous "donne" (elle nous permet de le prendre), son produit et que l'Humain ne la mange pas ? (pas encore !)

je n'en suis pas sur, mais elle est aussi étonnante que ça, et procure bien des plaisirs et surtout bien des enseignements ..
je vous remercie encore pour avoir pris tout ce temps pour nous faire aimer ces grandes amies de la nature et donc de l'Humain.

merci beaucoup et a bientôt

Marie-France et Henri 19/06/2014 04:23



Merci beaucoup pour ce beau message.


Nous vous embrassons bien fort et vous souhaitons tout le meilleur possible.


Amitiés 



JL 18/06/2014 18:40

Merci pour ce magnifique blog. Je ne suis pas abonné depuis très longtemps mais c'est un vrai plaisir de vous suivre.

Bonne "retraite" apicole et à bientôt pour lire les aventures de Christian :o)

Bien à vous,
JL

Marie-France et Henri 18/06/2014 18:56



Merci beaucoup pour votre message,


Bien amicalement,



Anne Marie 06/04/2014 08:29

quelle belle expérience ,la vie des abeilles, merci de nous faire partager votre expérience et découverte ,merci.......

Marie-France et Henri 06/04/2014 08:33



Merci Anne-Marie ... et à bientôt (samedi).


Bises



oups 04/04/2014 19:35

merci pr ce beau reportage !

Présentation

  • : Miel et Abeilles en Touraine
  • Miel et Abeilles en Touraine
  • : Un rucher en Touraine au fil des saisons, la vie des abeilles, les travaux des apiculteurs et leurs émotions.
  • Contact

Histoires en Touraine :

Notre amie Capucine11 nous raconte les merveilleuses histoires de la Touraine et du Val de Loire 
miniaturehttp://www.histoires-et-aventures-en-pays-de-loire.com

Promenade culturelle :

Découvrez la Loire à bord du Saint-Martin-de-Tours, la richesse de ses paysages, de sa faune et des inspirations littéraires qu'elle a suscitées.
BateauSaintMartinDeToursDevantLaLanterneCompressée
http://www.naviloire.com