Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 19:59

Pour pouvoir extraire le miel, nous commençons par désoperculer les cadres récoltés afin d’ouvrir les alvéoles d’où le miel s’écoulera par centrifugation dans l’extracteur.

BLOG3201

Pour récupérer le miel qui est venu avec les opercules, beaucoup d’apiculteurs utilisent des pressoirs à fruits. Il existe aussi des centrifugeuses à opercules performantes pour les professionnels.

Nos petits ruchers ne justifiant pas l’acquisition de ces matériels, nous nous contentons de laisser les opercules s’égoutter dans des passoires et filtres en inox.

BLOG3202

Ensuite, je mets les opercules à bouillir à grande eau. On dit qu’il faut les faire cuire comme les pâtes. Marie-France, toujours infirmière dans l’âme, me rappelle qu’une stérilisation par ébullition nécessite 20 minutes.

BLOG3203

J’ai toujours peur pendant cette opération de faire déborder la cire sur son beau fourneau : ça serait la cata !

Je laisse refroidir lentement pendant 24 h, ce qui permet à la cire de remonter en surface

Je la découpe :

BLOG3204

BLOG3205

Et je gratte les impuretés qui se sont amalgamées sous la couche de cire :

BLOG3206

(Jacky est encore plus précautionneux car il fait cette opération une deuxième fois pour supprimer un maximum d’impuretés.)

Les morceaux de cire récoltée sont remis à fondre dans une autre casserole (attention à nouveau aux débordements !)

BLOG3207

Puis je verse la cire dans des moules en la filtrant pour éliminer le reste des impuretés.

BLOG3208

Après refroidissement et démoulage voilà mes lingots d’or :

BLOG3209

C’est ainsi que je procède (merci Jacky de me l’avoir appris) mais il existe d’autres façons de procéder notamment en fonction de la quantité de cire à traiter. Voir par exemple :

http://www.lesruchersdargonne.com/fontecireopercule.htm

On obtient ainsi, en moyenne, de 1 à 2 kg de cire d’opercules pour 100 kg de miel récolté.

Cette cire me sert pour souder les feuilles de cire gaufrée aux nouveaux cadres.

BLOG3210

Marie-France aime bien faire aussi des bougies (un jour elle vous racontera comment elle fait).

Comme je trouve un peu dommage qu’une cire aussi pure et exempte de tout produit chimique et produit de traitement anti-varroa parte en fumée, j’ai suggéré à notre syndicat d’acquérir un matériel de gaufrage de cire pouvant être prêté à ses adhérents comme le font certaines structures, voir par exemple :

http://gdsa35.free.fr/article.php3?id_article=13

Mais avant de le réclamer avec plus d’insistance j’aimerais connaître l’avis d’apiculteurs utilisant ce type d’appareil.

Cette cire peut aussi être rachetée par nos fournisseurs de cire gaufrée mais, pour qu’ils fassent un gaufrage à façon avec notre propre cire, il leur faut une quantité importante, inaccessible aux amateurs.

Une solution serait un regroupement des apiculteurs de la région qui, comme nous, ne font aucun traitement pendant la présence des hausses sur les ruches pour arriver à la quantité demandée.

(Merci de me faire part de vos remarques dans un commentaire ou par la fonction « contact » du blog)

En effet, la cire peut absorber et accumuler les produits de traitements anti-varroa, y compris le thymol, ce qui peut nuire, en finalité, à la santé des abeilles et faire perdre de l’efficacité aux traitements.

Nous devons donc apporter de plus en plus d’attention à la qualité de la cire introduite dans les ruches.

Il m’arrive d’acheter de la cire gaufrée labellisée « BIO » mais, ayant appris qu’elle venait de très loin (Inde, par exemple) je ne la trouve pas très écolo du fait du transport et je préfèrerais trouver une solution en local.

Merci de votre attention, et … à bientôt sur :

http://miel-et-abeilles-en-touraine.over-blog.com

Henri

(Remerciements et Bibliographie : voir l’article n° 0 http://miel-et-abeilles-en-touraine.over-blog.com/article-0-remerciements-et-bibliographie-43600752.html )

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
BONJOUR JE CHERCHER 1 à 10 KG DE CIRE D'OPERCULE PURE POUR FABRIQUER DES BAUMES ET PRODUITS COSMÉTIQUES<br /> si vous en vendez merci de me contacter : monastere.bois.salair@gmail.com
Répondre
M
Bonjour, <br /> Désolé, nous utilisons toute notre cire d'opercules pour nos besoins.<br /> Bien cordialement.<br /> Marie-France et Henri
H
<br /> Bonjour Henri,<br /> J'utilise un gaufreur manuel refroidi à eau. C'est un peu fastidieux : 200 gaufres dadant par jour. Je l'utilise environ une semaine par an, en hivers et j'en fais profiter un jeune api qui<br /> démarre.<br /> Du travail certe! mais quelle satisfaction d'étre autonome et d'avoir des cires saines. (suis en bio et j'utilise exclusivement l'acide oxalique pour le varroa).<br /> Cordialement<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci beaucoup pour ce témoignage, pour la cire et pour le traitement varroa. Nous aimerions beaucoup pouvoir rencontrer un apiculteur professionnel BIO pour pouvoir échanger sur nos pratiques<br /> car on se sent un peu seuls et parfois on finit par douter de nos choix.<br /> <br /> <br /> Bien amicalement<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Je suis tout à fait d'accord sur le fait que la cire peut absorber et accumuler les produits de traitements anti-varroa et faire perdre de l'efficacité aux traitements.<br /> Je vais mener mon enquéte et je ne manquerais pas de vous faire part des résultats.<br /> C'est, effectivement, un sujet qui mérite toute notre attention.<br /> Salutations apicoles.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci Jean-Jacques.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> je n'ai jamais utilisé ce matériel mais je suis interressépar un prêt<br /> l'utilisation ne doit pas être trop compliquée cordialement gm<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> OK, on est donc déjà deux à le réclamer ... à suivre. Bien cordialement.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> je suis ok a 100% pour le matériel de gaufrage pour rester autonome et éviter les cires polluées pour les traitements bravo pour votreblog<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci pour votre message. Avez-vous déjà utilisé un matériel de gaufrage ou seriez-vous intéressés pour qu'il y en ait un de disponible en prêt?<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> qu'ils sont beaux ces lingots !!! bisous. Mline<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci, bises à toi aussi.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> L'association des apiculteur de Sélestat Muttersholtz et environ a un fondoir à cire et du matériel à gauffrer, je ne pourait pas te dire combien de membre s'en servent<br /> La miellerie d'Artholsheim n'en a pas<br /> Pour ma part, je me contente de donner les oppercules à lécher dans un bac de nourrissage, puis de les fondre : la cire obtenue est échangée contre de la gauffré, en déduction du prix d'achat<br /> (j'aime bien bidouiller des bougies aussi, mais pas avec toute la cire, et vu qu'on fait aussi fondre les cadres de l'année précédente.... Jean Jacques t'en parlera mieu que moi, il a plus<br /> d'expérience )<br /> Apicolement<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci Catherine pour ton message.<br /> <br /> <br /> Bien amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Miel et Abeilles en Touraine
  • : Un rucher en Touraine au fil des saisons, la vie des abeilles, les travaux des apiculteurs et leurs émotions.
  • Contact

Histoires en Touraine :

Notre amie Capucine11 nous raconte les merveilleuses histoires de la Touraine et du Val de Loire 
miniaturehttp://www.histoires-et-aventures-en-pays-de-loire.com

Promenade culturelle :

Découvrez la Loire à bord du Saint-Martin-de-Tours, la richesse de ses paysages, de sa faune et des inspirations littéraires qu'elle a suscitées.
BateauSaintMartinDeToursDevantLaLanterneCompressée
http://www.naviloire.com